Bienvenue

Bonjour et Bienvenue sur ma planète. 

Je suis heureux de partager avec vous; les lecteurs, à travers ce blog, le quotidien de mon environnement mais aussi, comme une loupe pointée vers la lune, l’analyse de l’actualité sociale, politique, culturelle, artistique, linguistique, religieuse, internationale.

Ces choix représentent d’une part, le fruit d’une profonde réflexion philosophique mais aussi sociale sur la question de la conscience collective, de la responsabilité collective et de la responsabilité sociale.

Nous allons ensemble, d’autre part à travers ces lignes, à travers ces lettres, à travers ces mots identifier, tutoyer et décrire les maux de notre planète. Pourquoi cette démarche ?

Je commencerai par cette citation d’Aristote : « On cherche quatre choses : le fait, le pourquoi, si c’est et ce que c’est » (Seconds Analytiques II, 1, 89 b 24). Les faits de société nous interpellent tousse. Parfois on répond tout simplement « ça n’arrive qu’aux autres ! »  Jusqu’à ce que les conséquences nous tombent tousse dessus. Le monde doit avancer ; c’est vrai mais dans le respect de l’humain, des droits de l’homme et dans l’égalité. Combien de mineurs finissent dans le dénuement total en Afrique du Sud en créant de la valeur ajoutée pour le monde, favorisant ainsi la floraison des mineurs du « bitcoin » ? Combien de mineures sont mariée de force dans le monde ? Combien de délits mineurs passent sous des intervalles mineurs des solfèges et accords de nos musiciens. Nous n’avons pas le droit de passer ces maux sous des lettres mineurs. Ce serait une trahison de notre génération.

Tout ce travaille nécessite votre contribution et votre participation. Ayons tous les yeux et le cœur ouverts. Soyons des sentinelles de notre société actuelle. Car nous allons rendre compte aux générations futures qui devront assumer nos erreurs. Quelque soit votre sentiment vis-à-vis de mon engagement,

Bienvenu à bord du vol  » l’obscure clarté »

Bienvenue dans mon univers !

Elom José ADOBOE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *